Efficacité et enchaînement : des chercheurs du NSCC améliorent une usine de concombres de mer


Une équipe de chercheurs du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse (NSCC) est en train de moderniser les processus de production d’Atlantic Sea Cucumber Ltd., une entreprise de concombres de mer de la Nouvelle-Écosse qui a ouvert ses portes en juillet 2016.

Le concombre de mer est une gourmandise dans bien des régions du monde, mais surtout dans l’est de l’Asie. La demande mondiale pour cette créature marine continue par ailleurs de croître puisque les citoyens de nombreux pays commencent à découvrir ses vertus médicinales. Atlantic Sea Cucumber est une des entreprises qui tente de tirer parti de ce marché en pleine éclosion, et c’est pourquoi elle a décidé de dynamiser ses processus de production.

L’entreprise, qui affirme sur son site Web produire 1100 livres de concombres de mer sauvages par jour, a fait appel au savoir-faire de l’équipe de recherche du Engineered Technologies Applied Research Lab (ETARLab) du NSCC afin de moderniser les processus en question. 

La production du concombre de mer comprend notamment le nettoyage, la cuisson, le séchage et l’emballage. Toutes ces étapes sont réalisées directement à l’usine de l’entreprise, à Hackett’s Bay, en Nouvelle-Écosse. Or, l’entreprise avait besoin d’une solution technique pour devenir plus efficace sur le plan de la qualité et de la transformation.

Jusqu’ici, l’équipe du NSCC a terminé des évaluations préliminaires et évalué la production actuelle d’Atlantic Sea Cucumber. Le projet en est actuellement à la deuxième année d’un plan en quatre étapes. 

« L’analyse de l’enchaînement des processus chez Atlantic Sea Cucumber nous a fait prendre conscience de la nécessité d’automatiser et de repenser plusieurs opérations et de réorganiser le plan d’enchaînement », explique Mo Shamma, associé de recherche à l’ETARLab. 

« [Nous] mettons au point différentes solutions sous la forme de concepts pour les différentes opérations afin d’aider Atlantic Sea Cucumber à transformer ses produits de façon plus efficace, produisant un concombre de mer de qualité tout en économisant temps et argent. » 

L’équipe de l’ETARLab se fonde maintenant sur ces résultats et sur son savoir-faire en matière de génie industriel, de génie mécanique et d’analyse de données pour concevoir des technologies de production en pointe. Grâce à cette optimisation des processus, l’entreprise pourra continuer à faire croître son entreprise.

Voilà encore un exemple qui illustre comment notre réseau peut améliorer les pratiques des entreprises. Le réseau Springboard Atlantic est fier de compter plus de 10 000 chercheurs, incluant des spécialistes de domaines comme les sciences de la vie, les mathématiques, l’ingénierie et plus encore. Nous avons pour mission d’aider les industries et les entreprises du Canada atlantique à résoudre leurs problèmes et à ouvrir de nouvelles portes grâce à la recherche appliquée.

Notre réseau a accès à des chercheurs qui peuvent aider des entreprises déjà établies à optimiser leurs processus de production, mais qui peuvent aussi en faire infiniment plus. Nous avons par exemple des chercheurs qui peuvent aider les entreprises à transformer des flux de déchets en nouveaux produits, à créer des algorithmes pour traiter de vastes jeux de données ou à mettre à l’essai et améliorer de nouvelles technologies avant qu’elles ne soient mises sur le marché.

Lisez-en davantage sur les façons dont l’équipe #TeamSB aide les entreprises du Canada atlantique.

  • Soutenu par:
  • Canada
  • ACOA
  • Membres du Springboard