Dégustations gourmandes : des chercheurs de MSVU mettent au point de nouvelles recettes mettant en vedette les légumes de mer uniques d’Acadian Seaplants


Située à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, Acadian Seaplants est une entreprise de culture et de ramassage d’algues. Elle propose des produits à base d’algues pour les gens, les animaux et les plantes.

Elle compte une division de mieux-être humain et animal qui propose une gamme de produits transformés à partir d’algues pour les industries de la santé globale et de la beauté, des brasseries et de l’alimentation des animaux. Acadian Seaplants compte aussi le plus vaste système de culture d’algues terrestre au monde. On y fait pousser des algues pour le marché de l’alimentation en Asie.

Un des articles au menu, le Hana TsunomataMD (Hana), est un produit d’algues séchées que l’on peut réhydrater et intégrer à tout un éventail de recettes. Ce légume de mer tricolore est déjà un ingrédient prisé au Japon et dans d’autres pays asiatiques, mais l’entreprise souhaitait augmenter la demande pour cette culture dans les marchés occidentaux.

Pour ce faire, ils ont fait appel au Dr Bohdan Luhovyy et à son équipe de recherche au département de nutrition humaine appliquée à l’Université Mount Saint Vincent (MSVU).

« Notre projet avec le Dr Bohdan Luhovyy est passionnant et très pratique sur le plan commercial. Nous sommes heureux de travailler avec lui et son équipe, car ils ont du savoir-faire, de l’expérience au sein de l’industrie et une bonne infrastructure de recherche », explique M. Jaouad Fichtali, vice-président de la recherche et du développement de la division de mieux-être humain et animal chez Acadian Seaplants.

Le Dr Luhovvy et son équipe concoctent des recettes à base de Hana afin d’en évaluer le goût et de voir à quel point le produit est rassasiant. Grâce à cette collaboration, des recettes saines à base d’algues seront créées au goût des Occidentaux, et Acadian Seaplants pourra élargir sa clientèle au-delà du Japon, où elle se situe principalement pour l’instant.

Au cours des six derniers mois, les chercheurs de MSVU ont créé de multiples recettes mettant en vedette le Hana. Ils ont aussi fait des essais de dégustation avec une équipe d’Acadian Seaplants et ont rempli des profils nutritionnels sur les meilleures propositions. Les chercheurs évaluent aussi les recettes pour analyser leur incidence sur l’appétit et le confort physique d’une personne afin de déterminer si le Hana pourrait être employé à des fins de gestion du poids et de nutrition.

Notre SPI, Danielle Goodfellow, s’est assurée du bon déroulement de ce partenariat entre l’industrie et les chercheurs en donnant un coup de main pour remplir la demande de subvention d’engagement partenarial du CRSNG et pour conclure une entente de non-divulgation.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’Acadian Seaplants fait appel au savoir-faire du réseau Springboard : en effet, l’entreprise a déjà travaillé de concert avec des chercheurs du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse (NSCC) et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB).

« Acadiant Seaplants a toujours fait des progrès importants grâce à ses partenariats avec des membres du réseau Springboard », explique M. Fichtali.

« Chaque fois, la qualité de la science, la volonté de comprendre les exigences de notre marché et l’engagement à nous aider à résoudre nos problèmes techniques ont été hors pair. »

Cette collaboration avec des chercheurs et des SPI de Springboard à MSVU permet d’aider une entreprise bien établie du Canada atlantique à donner une position commerciale de choix à ses produits dans un marché non exploité et à atteindre ses objectifs de croissance. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les différentes façons dont nos membres ont aidé à appuyer les industries locales. 

  • Soutenu par:
  • Canada
  • ACOA
  • Membres du Springboard