Wayne Quilty

(709) 643-7782 wayne.quilty@cna.nl.ca

Quel est votre domaine d’expertise?

Après avoir travaillé plus de 35 ans au sein des gouvernements fédéral, provinciaux, municipaux et des Premières nations, je me considère comme un fonctionnaire à vie. J’ai eu la chance de travailler pendant toute ma carrière dans les régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador, œuvrant principalement dans le soutien aux entrepreneurs et aux groupes communautaires sur le plan du développement économique des entreprises et des collectivités. Au fédéral, j’ai été gestionnaire d’un bureau local dans la charmante collectivité de Rocky Harbour (parc national du Gros-Morne) et, à l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), j’ai été gestionnaire des opérations locales. Essentiellement, je gérais la prestation des programmes de l’APECA dans les régions rurales de Terre-Neuve. J’occupais également le poste de coordonnateur des langues officielles, ce qui signifie que j’assurais la liaison avec tous les entrepreneurs et les groupes communautaires francophones qui demandaient de l’aide à l’Agence.

Après avoir pris ma retraite de l’APECA en 2012, j’ai assumé pendant deux ans le rôle d’agent de liaison avec l’industrie au Collège de l’Atlantique Nord (CNA) et à Springboard. J’ai ensuite été directeur municipal dans ma ville natale de Kippens, consultant pour le AVP Research - Grenfell - MUN et agent du développement économique pour la Première nation Qalipu avant de revenir au Collège au début de 2018 comme directeur des partenariats, de l’entrepreneuriat et de la mobilisation communautaire.

Quel est votre rôle actuel au CNA?

Je suis directeur des partenariats, de l’entrepreneuriat et de la mobilisation communautaire. À ce titre, je dois travailler avec tous les acteurs de l’équipe des partenariats, de l’innovation et de l’entrepreneuriat pour renforcer les relations externes existantes et faire progresser les éventuels projets avec les partenaires de l’écosystème de l’innovation, des entreprises et des collectivités. Ce rôle me place en première ligne du bureau de la recherche appliquée du collège, et plus particulièrement de notre initiative de réseau d’innovation collégiale.

Quels sont les défis auxquels vous vous heurtez dans ce rôle?

La province de Terre-Neuve-et-Labrador est grande, et notre population est répartie sur des centaines de collectivités. Certaines d’entre elles sont urbaines, mais la plupart sont en milieu rural. Bien que nous ayons des campus dans 17 collectivités et donc une solide présence dans toute la province, les besoins des entrepreneurs et des collectivités sont divers et il peut être difficile pour les praticiens et les organismes de soutien d’aider ces clients à relever leurs défis en matière d’innovation. Par conséquent, il est crucial d’établir et de maintenir des liens solides avec les partenaires de l’écosystème de l’innovation et du soutien aux entreprises pour faire évoluer l’économie ainsi que le rôle du Collège au sein de cette économie.

Quelles sont les idées fausses qui circulent sur le monde des affaires et l’innovation dans les régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador?

Il existe des idées fausses sur le monde des affaires de toutes les provinces. Pour ce qui est de Terre-Neuve-et-Labrador, certains pourraient penser qu’il existe peu d’initiatives d’innovation réussies à cause de la masse terrestre importante et majoritairement rurale ou du fait que la population est répartie entre les collectivités urbaines et rurales, certaines sur une île reliée au Canada et au Labrador par un traversier... Mais au contraire, l’innovation fait déjà partie de la façon de faire des gens ici, et bon nombre de nos secteurs les plus dynamiques peuvent compter sur des initiatives et des entrepreneurs innovants dans les zones rurales, en particulier dans les secteurs de l’exploitation minière, de la sylviculture, de l’aquaculture, de l’agriculture, du tourisme, du pétrole et du gaz.

Quels sont les avantages d’être membre de Springboard?

Les avantages que procure Springboard au Collège sont nombreux.

Springboard offre un soutien inédit aux établissements membres et à leurs représentants, qui travaillent ensemble pour faire avancer le programme d’innovation dans le Canada atlantique. En étant membre de ce réseau, chacun des établissements membres peut prendre et échanger tout ce dont il a besoin, par exemple les nouvelles initiatives, les possibilités de partenariat affichées et les fonds de mobilisation en faveur de l’industrie.

Le soutien reçu grâce à la commandite d’ETP nous permet de saisir de nouvelles occasions pour appuyer les mandats de Springboard et du Collège.En outre, le Collège peut se servir de Springboard comme tremplin pour faire rayonner le travail de ses chercheurs et aller au contact d’entreprises dans les zones rurales de Terre-Neuve-et-Labrador et dans d’autres régions du Canada atlantique. Le fonds de MI nous a aidés à connaître de belles réussites dans le passé, permettant à l’industrie d’apporter un soutien important à notre programme d’innovation et de recherche appliquée.

Autre avantage sous-estimé : pouvoir s’entretenir avec d’autres membres du réseau pour comparer nos expériences et discuter des possibilités de partenariat pour l’avenir. C’est de plus en plus courant lors des réunions du réseau, et nous finissons souvent par avoir des conversations de suivi entre membres du réseau pour apprendre les pratiques optimales des uns et des autres.

  • Soutenu par:
  • Canada
  • ACOA
  • Membres du Springboard